Eco Unit

Comment installer un échangeur de chaleur dans un élevage de reproducteurs

4 min de lecture publié sur 16 septembre 2022

Il peut être difficile d’assurer le meilleur climat possible dans un élevage de reproducteurs, mais c’est pourtant essentiel pour les animaux et les personnes. Lors de l’installation d’un échangeur de chaleur comme l’ECO Unit de Vencomatic Group, la préparation et les essais sont très importants. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment nos installateurs procèdent pour installer une ECO Unit.

Installation d’un échangeur de chaleur : les préparations

L’efficacité de l’échangeur de chaleur ECO Unit dans votre élevage de reproducteurs repose en grande partie sur une préparation minutieuse. Avant de commencer l’installation, le client doit s’assurer que tout est en place. Le revendeur local de Vencomatic Group se chargera de l’installation et sera également votre point de contact pour les services d’entretien ou de résolution de problèmes dans le cadre de notre assistance après-vente. Il sera utile de tenir compte des aspects suivants lors de la préparation de l’installation :

  • Une dalle de béton en place ou à créer, sur laquelle déposer l’échangeur de chaleur dans la meilleure position possible.
  • Une grue pour décharger l’échangeur de chaleur et le déposer sur la dalle de béton. En moyenne, il faut compter entre 2 800 et 4 300 kg de poids total (en fonction du type d’ECO Unit choisi) à laver pour mettre l’appareil en position.
  • Des trous, situés à l’endroit approprié dans les murs, permettant d’installer les raccords pour l’entrée et la sortie d’air, et éventuellement la recirculation (en cas de chauffage).
  • Une entrée et une sortie d’eau sont nécessaires pour le processus d’échange de chaleur et de nettoyage.
  • Une connexion électrique, une alimentation électrique et le raccord des différents composants et du câblage.
  • Si le chauffage est choisi dans l’échangeur de chaleur : une chaudière pour l’eau chaude et les tuyaux, les vannes, les purges, etc.
  • Homologation CSA sur l’installation.
  • Si l’installation se déroule à des températures glaciales, un « préchauffeur » peut être nécessaire afin d’éviter le gel de l’appareil, voire des conduites de gaz.

Le service d’installation de l’ECO Unit (comme stipulé dans le manuel d’installation) est généralement effectué par le revendeur local et fait donc partie du devis.

Installation d’un échangeur de chaleur : après l’installation
Lorsque l’installation est terminée, elle est testée de manière approfondie par l’équipe d’installation du revendeur. Mais cela ne s’arrête pas là. Le revendeur assure un soutien au client pendant le premier cycle de production et même par la suite. Il n’est pas difficile de travailler avec un échangeur de chaleur, d’ailleurs, l’appareil facilite la gestion du climat.

L’équipe d’installation définira les paramètres de base avec le client et sera présente lors du processus d’ajustement des réglages dans les semaines et les mois à venir. L’ajustement des réglages est un processus qui prendra du temps. Le client peut toujours s’adresser au revendeur pour toute question éventuelle, car les choses seront différentes de ce qu’elles étaient auparavant. La gestion du troupeau avec une ventilation minimale est un processus d’apprentissage, mais lorsqu’elle est bien réalisée, son impact sur la santé et le bien-être des reproducteurs est généralement visible dès le premier troupeau, par comparaison aux précédents.
Le revendeur ne se contente pas de former le client à l’aide d’un manuel détaillé sur l’utilisation du système de climat, mais il peut même proposer un service dans lequel l’ordinateur de l’échangeur de chaleur est relié à Internet, ce qui permet d’établir un accès à distance et de fournir une assistance à distance au client.

Délai de retour sur investissement d’un échangeur de chaleur
En fonction de la taille des bâtiments abritant des reproducteurs, la capacité requise devra être ajustée en choisissant une unité de plus grande capacité ou même en installant plusieurs unités. Ceci est toujours fait dans le but d’assurer un contrôle optimal du climat dans les bâtiments. Un volume de mètres cubes plus grand nécessite davantage d’unités, voire des unités de plus grande capacité, ce qui entraîne un coût plus élevé. Nous conseillons toujours une capacité minimale de 1,5 m3/h par animal, afin que la ventilation directe ne soit pas nécessaire en hiver jusqu’à la fin du cycle.
En fonction de la décision finale concernant le type et le nombre d’ECO Units, et compte tenu des prix plus élevés de l’énergie et de l’alimentation pour animaux, le délai de retour sur investissement de l’ECO Unit est généralement inférieur à 5 ans. Et c’est un investissement qui va durer ! Les premiers appareils que nous avons fournis il y a 15 à 20 ans fonctionnent toujours. Évidemment, cela n’a été possible que grâce à un entretien régulier par l’équipe de service des revendeurs de Vencomatic Group.


Comme les ECO Units permettent également une réduction significative de vos factures de gaz, jusqu’à 75 %, vous pouvez constater un impact immédiat sur vos coûts de fonctionnement mensuels. Aujourd’hui, il est même possible d’organiser une prise de contact directe avec une société de leasing, ainsi vous n’êtes pas obligés d’investir d’emblée. Ce processus vous permettra de rembourser l’ECO Unit par des versements mensuels, dont le montant est actuellement inférieur à une facture mensuelle de gaz moyenne.

Si vous voulez savoir comment Vencomatic Group peut vous aider à améliorer le climat dans votre élevage de reproducteurs en installant un échangeur de chaleur ECO Unit, commencez par demander un calcul gratuit des économies réalisables pour votre exploitation : contactez-nous en cliquant ici.

Publié par

Astrid Jacobs

Grow your business with
the lowest environmental impact

Two things everyone loves.