Témoignage Client

La formation des poules pondeuses est le critère le plus important

3 min de lecture publié sur 4 janvier 2024

"En tant qu'éleveurs, nous devons bien préparer les poules à une bonne période de ponte. Pour cela, le Bolegg Starter est un système d'élevage parfait dans lequel nous pouvons bien former les poules afin qu'elles utilisent tous les niveaux", déclare Carly de Bresser.

Avec ses parents, Carly de Bresser élève 45 000 poules biologiques dans deux bâtiments à Best, dans le Brabant (NL). "Nous en sommes au troisième cycle d'élevage de poules. La formation des poules se déroule bien. Nous élevons progressivement les plates-formes treuillables afin d'encourager les poules à utiliser les différents niveaux. Les poules se débrouillent bien partout, y compris sous le système", explique Carly.

Réduction des émissions 

À partir de 2030, conformément à la réglementation européenne, dans les élevages biologiques, les niveaux de vie sous lesquels il n'y a pas de tapis à fientes ne pourront plus être comptabilisés comme espace de vie pour les animaux. "Avec le Bolegg Starter, nous pouvons encore élever 45 000 poulets", explique Carly. D'un point de vue environnemental, une volière, qui comprend le Bolegg Starter, est plus intéressante en raison de la réduction des émissions. De Bresser répond désormais aux exigences du Brabant en matière de réduction des émissions.    

Plate-forme interne

Le Bolegg Starter est un système en rangée doté d'une plate-forme interne avec treuil, de deux compartiments au lieu de trois et d'un espace ouvert sous la volière. Grâce à la plate-forme interne, les poules disposent d'un plus grand espace de vie et apprennent à supporter les différences de hauteur.  

"Les poules de l'élevage biologique doivent sortir à l'extérieur, c'est pourquoi une volière traditionnelle posée sur le sol n'était pas possible. Nos poules peuvent passer sous la volière pour rejoindre le parcours couvert et sortir ensuite", explique Carly. 
VMG_Bolegg Starter_de Bresser (2)

L'entraînement 

Carly : "Ma plus grande crainte était qu'il soit plus difficile de dresser les poules dans une volière. Mais cela se passe bien. On peut commencer le dressage dès le plus jeune âge". Lors de l'installation, M. De Bresser commence par les poussins du système, soit environ 360 poussins par section. La nourriture de démarrage est déposée sur deux bandes de papier pour poussins, l'une sur la plate-forme qui se trouve alors en bas, et l'autre en bas, derrière la mangeoire. La plate-forme, qui couvre la moitié de la surface du sol, se trouve alors au fond de la volière. Au bout de deux semaines, l'entraînement commence. "Dans une ou deux sections, nous enlevons le papier et voyons comment cela se passe ; si les poussins ne se coincent pas les talons dans le grillage ou la plate-forme, par exemple. Si cela se passe bien, une deuxième section suit et nous enlevons alors le papier d'un côté. Si tout se passe bien, la plate-forme est montée. Les poussins ont plus d'espace vital car ils peuvent passer sous la plate-forme et apprendre à utiliser les différents niveaux", explique Carly.

Observer

Le plus important, selon Carly, est d'observer attentivement les réactions des poussins et de décider ensuite de ce qu'il faut faire. Par exemple, il existe des différences entre les races en ce qui concerne la taille des pattes, mais aussi le comportement d'apprentissage. Les poules blanches apprennent plus vite que les poules brunes", explique Carly. 

Grâce à la plate-forme intégrée treuillable, les poules sont encouragées à utiliser l'ensemble du système. Carly : "L'alimentation à différents niveaux encourage les poules à utiliser le système. Nous élevons les plateaux par étapes, généralement une fois par semaine. Lorsque les poules utilisent l'ensemble du système, nous leur apprenons également à boire de l'eau sur le perchoir. Le père Cor ajoute : "En tant qu'ancien éleveur de poules pondeuses, je sais à quel point il est important que les poussins soient bien formés pour fonctionner de manière optimale dans le poulailler".

Nous examinons le développement et le comportement des poules et nous ajustons les niveaux

Libération

Vers la quatrième semaine, dans un service, ils ouvrent les portes du système, déplient les perchoirs et fixent les marches à la volière pour que les poules puissent utiliser l'ensemble du poulailler. "Ensuite, nous voyons comment cela se passe et si cela se passe bien, le reste suivra.

La nuit précédant le chargement, ils enferment les poules, replient les perchoirs, accrochent les marches au système et font glisser le fumier hors de l'allée. D'après l'expérience de M. de Bresser, le plus grand défi consiste à retirer le fumier de dessous du système. Après avoir enlevé le fumier, l'équipe de nettoyage pulvérise la volière, puis la désinfecte et la volière est prête pour le prochain cycle.  

Carly de Bresser : "C'est tout simplement magnifique de voir les poussins et les poules grandir dans le Bolegg Starter. Nous aimons cela et c'est la base de bons résultats pour l'éleveur de poules pondeuses.

Grow your business with
the lowest environmental impact

Two things everyone loves.