Volaille

Une meilleure qualité des œufs grâce au bon système aviaire

3 min de lecture publié sur 18 avril 2021
système de volière

L’aviculteur Klaasjan Salomons est très satisfait du système Bolegg Terrace de Vencomatic Group. Klaasjan : « En fin de compte, ce qui compte plus que tout, c’est la qualité des œufs, qui est meilleure grâce à ce système aviaire. Klaasjan utilise également le bloc de climatisation Clima avec la Bolegg Terrace. Il est intéressant de voir comment Klaasjan a raccordé ce bloc à son propre système de pression égale.

Klaasjan Salomons (46 ans) est propriétaire d’une entreprise d’élevage de poules pondeuses avec Maroesjka (45 ans) à Dronten (Flevoland, Pays-Bas). Sur le site principal, 107 000 poules pondeuses communes sont élevées : la moitié en poulailler, l’autre moitié en liberté. Sur le site bio, 16 100 poules pondeuses bio blanches sont élevées. Klaasjan : « Les poules biologiques sont généralement brunes, mais j’en veux des blanches, car elles sont plus rentables pour un éleveur. Nos œufs blancs biologiques sont expédiés en Allemagne, car ils ne se soucient pas de la couleur des œufs biologiques ; aux Pays-Bas, les œufs blancs ne se vendent pas aussi facilement ». 

En sécurité jusqu’au pondoir 

  Le bâtiment   bio est équipée du bloc de climatisation Clima+ et du système Bolegg Terrace de Vencomatic Group. Pourquoi avez-vous choisi ce système aviaire ? Klaasjan : « Nous recherchions un système qui offrirait une bonne vue d’ensemble au personnel, mais aussi un système respectueux des animaux, dans lequel nos volailles peuvent facilement monter à l’étage. Dans le système Bolegg Terrace, les poules peuvent sauter dans le système depuis le sol pour atteindre le pondoir. Il n’est pas nécessaire de sauter d’échafaudage en échafaudage, comme c’est le cas avec de nombreux autres systèmes. C’est pourquoi les poules se sentent en sécurité sur leur parcours jusqu’au pondoir, ce qui se traduit au bout du compte par un faible nombre d’œufs pondus en dehors des pondoirs. » 

Une machine bien huilée 

Klaasjan est très satisfait du service et du service après-vente assurés par Vencomatic Group et son revendeur Smits Agro. « Vendre un système n’est pas bien difficile. Fournir un produit qui correspond parfaitement aux souhaits du client est une autre paire de manches. Ils ont mûrement réfléchi au déroulement de l’ensemble du processus. J’ai d’ailleurs été très surpris par le processus d’assemblage. Des palettes chargées de cartons numérotées ont été livrées, mais en plus l’exportateur savait exactement où chaque   carton devait se trouver. L’assemblage a fonctionné comme une machine bien huilée. La seule chose sur laquelle ils se sont trompés sur l’ensemble du processus, c’est la quantité de fiente, qu’ils ont sous-estimée. Mais nous avons résolu ce problème en utilisant un moteur plus puissant. » 

Aération   du bâtiment 

Klaasjan utilise le bloc de climatisation Clima pour son poulailler biologique. « Puisque vous avez moins de volailles par mètre carré de tapis à fientes sur un site bio, les fientes sèchent mieux. Nous avions donc besoin d’un échangeur de chaleur d’une capacité de 15 000 m3 environ, mais nous avons opté pour un modèle d’une capacité de 22 000 m3. Nous utilisons la surcapacité de l’échangeur pour l’aération de notre  bâtimentPour ce faire, nous avons installé deux tubes dans   le bâtiment avec une sortie tous les 10 mètres. Ainsi, l’air chaud dont nous disposons est directement dirigé vers les animaux, plutôt que par l’aération du tapis à fiente. De cette façon,   le bâtiment est toujours sec  et nous sommes moins dérangés par les vents froids venus de l’Est, car moins de vent froid entre à l’intérieur grâce à la pression égale créée ». 

Première qualité seulement 

Klaasjan n’a rien de négatif à déclarer à propos des deux systèmes qui équipent   son installation biologique : « Oui, j’ai l’air de faire de la publicité pour Vencomatic Group, mais on voit vraiment qu’ils ont énormément de connaissances sur l’élevage des volailles, ce qui se reflète dans leurs systèmes d’élevage. Ce qui m’intéresse au bout du compte, c’est que le système Bolegg Terrace me permet d’avoir très peu d’œufs au sol. Et les quelques œufs qui sont pondus hors des pondoirs restent propres, parce que la litière elle-même est propre, notamment grâce au bloc de climatisation Clima, qui maintient un climat sec dans le poulailler. Par conséquent, nous n’avons pratiquement que des œufs de première qualité ». 

Des fientes en moindre quantité et plus sèches 

Outre son activité d’élevage de volailles, Klaasjan Salomons est aussi propriétaire de Salomons Agro bv, une entreprise spécialisée dans les systèmes de séchage des fientes. Klaasjan : « Un éleveur de volailles peut gagner de l’argent s’il a moins de fiente à éliminer, et que la fiente présente est la plus sèche possible. C’est possible, grâce à notre système de séchage. Il s’agit de forcer de l’air dans les fientes. Pour ce faire, nous installons un ventilateur à pression à l’extérieur du site de stockage des fientes. Des tubes reliés au ventilateur viennent souffler de l’air à travers le tas de fientes. Nous avons aujourd’hui quatre-vingts installations opérationnelles dans tous les Pays-Bas. Grâce aux coûts réduits d’élimination des fientes, un éleveur de volailles qui possède 60 000 poules peut récupérer son investissement dans notre système de séchage des fientes en un an et demi ». 

Contactez-moi

Picture of Edwin Vlems

Publié par

Edwin Vlems
Edwin Vlems est responsable marketing chez Vencomatic Group

Développez votre activité avec
le plus faible impact environnemental>.

Deux choses que tout le monde aime.